ACTUALITE

Réinventer l'expérience réelle de l'application et les marques leaders.

YouTube : comment les éditeurs de contenu africains font pour gagner de l’argent ?

publication

YouTube est devenu, au cours de la dernière décennie, très plébiscité auprès des africains. A partir de 2015, le nombre de vidéos mises en ligne en Afrique a doublé au fil des années. En plus de cela, la durée de visionnage a crû de 120%. De plus en plus d’africains gagnent ainsi de l’argent grâce aux vidéos qu’ils mettent en ligne. Les revenus sont fonction de la popularité des youtubeurs encore appelés éditeurs de contenus sur YouTube. Voyons voir comment cela fonctionne !

Le préalable …

#1 Conditions           

Eh bien non, il ne suffit pas de mettre en ligne des vidéos sur YouTube pour être rémunéré. Ce serait trop facile, ne pensez-vous pas ? Il y a tout de même quelques conditions à remplir :

  • Avoir bien évidemment une chaîne YouTube ;
  • Résider dans un pays ou une région où le Programme Partenaires YouTube est disponible ;
  • Avoir un compte AdSense associé ;
  • Avoir un minimum de 1 000 abonnés ;
  • Avoir un cumul d’au moins 4 000 heures de visionnage valides durant les douze (12) derniers mois (sur des vidéos publiques) ;
  • Publier des vidéos dont vous détenez les droits à 100%. Ceci comprend aussi la bande sonore ;
  • La monétisation ne devra jamais avoir été désactivée dans le passé pour votre chaîne YouTube.
  • Pour les mineurs (moins de 18 ans), il faut une confirmation de l’accord parental.

#2 Activer la monétisation de sa chaîne YouTube

            L’activation de la monétisation d’un compte s’effectue en six (06) étapes :

  • Etape 1 : se connecter sur YouTube ;
  • Etape 2 : vérifier que la connexion est faite sur le bon compte en cliquant en haut à droite (la dernière icône) ;
  • Etape 3 : cliquer sur « YouTube Studio » ;
  • Etape 4 : cliquer sur le menu à gauche, cherchez «m», puis sur « activer » à côté de « Devenez partenaire par le biais de la monétisation en diffusant des annonces dans vos vidéos ». Cependant, YouTube ne permet qu’à douze (12) pays africains de bénéficier de la monétisation à savoir : Algérie, Égypte, Ghana, Kenya, Maroc, Nigéria, Sénégal, Afrique du Sud, Tanzanie, Tunisie, Ouganda, Zimbabwe ;
  • Etape 5 : une page indiquant  « Votre compte n’est pas activé pour la monétisation. Si vous l’activez, vous pourrez monétiser vos vidéos. Si l’une de vos vidéos est approuvée pour la monétisation, vous devenez un partenaire YouTube. Vous avez ainsi la possibilité d’améliorer vos compétences et d’élargir votre audience. ». Cliquez sur le bouton « activer mon compte » ;
  • Etape 6 : accepter le contrat relatif à la monétisation sur YouTube (c’est le programme partenaires YouTube).

#3 La monétisation proprement dite …

Une fois l’activation faite, vous verrez désormais que l’entrée « monétisation » sera disponible. Faire partie du programme ne signifie pas que toutes les vidéos sont automatiquement monétisées. Prenez la peine, à chaque nouvelle mise en ligne de vidéo, de vérifier que la monétisation est activée, car elle peut être désactivée. Tout cela se fait dans le gestionnaire de vidéos, situé dans YouTube Studio. Pour monétiser plusieurs vidéos :

  • Etape 1 : aller dans YouTube Studio ;
  • Etape 2 : sélectionner « vidéos » dans le menu de gauche ;
  • Etape 3 : cocher la case grise à gauche de la miniature de toutes les vidéos à monétiser ;
  • Etape 4 : dans le menu déroulant, cliquer sur « modifier » dans la barre noire au-dessus de la liste de vos vidéos, puis cliquer sur « monétisation » ;
  • Etape 6 : cliquer sur « activer » dans le menu déroulant « monétisation », puis sur « options de modification » ;
  • Etape 7 : cliquer sur « modifier les vidéos », cocher la case à côté de « Je comprends les implications de cette opération », puis cliquer sur « modifier les vidéos ».

Alors concrètement …

Les youtubeurs africains gagnent de l’argent sur YouTube de plusieurs manières :

Annonces

Afin d’atteindre leurs potentiels clients, certaines entreprises ont recours aux annonces YouTube. Ces annonces peuvent être visibles avant, pendant ou après la diffusion de la vidéo du youtubeur. Les annonceurs paient YouTube afin de diffuser leurs publicités. Toutefois, les éditeurs africains ne sont payés qu’après un visionnage de 30 secondes de la dite annonce. Ou encore lorsque l’internaute décide d’interagir avec celle-ci : clic sur un appel à l’action en superposition, une bannière ou fiche associée à une vidéo.

Placement de produits

Dans ce cas, les youtubeurs africains promeuvent directement ou non des produits ou marques en les insérant dans leurs vidéos. Ceci est bien sûr fait en échange d’une rémunération. Le but étant d’être le plus subtil possible. Cette assertion du journaliste américain  Steuart Britt résume très bien la chose : « Faire du commerce sans publicité, c’est comme faire de l’œil à une femme dans l’obscurité. Vous savez ce que vous faites, mais personne d’autre ne le sait ».

Mention de marques

Dans une optique de mieux se faire connaître, certaines marques africaines se rapprochent parfois de youtubeurs africains afin que ces derniers recommandent leurs produits ou marques à leurs abonnés. Les Youtubeurs peuvent aussi arborer certaines marques ou déposer des objets de cette dernière dans le décor de leurs vidéos.

Sponsoring de vidéos

Afin d’améliorer leur image ou notoriété, les marques se rapprochent également des youtubeurs africains en vue de devenir leurs sponsors. Finançant ainsi la réalisation de leurs vidéos ou encore d’autres projets. En échange de quoi, elles voient leur logo apposé sur leurs vidéos ou encore leur produits ou services mis en évidence.

Affiliation YouTube

Elle consiste à un partenariat entre une entreprise et un youtubeur. Ce dernier reçoit des liens (codes promotionnels) permettant à ses abonnés d’effectuer des achats de produits de ladite entreprise. En retour, le youtubeur reçoit des commissions pouvant monter jusqu’à 10% dépendamment de la catégorie du produit dont il fait la promotion et de son prix. Les vidéos d’affiliation YouTube incluent aussi :

  • Les vidéos tests : ce sont des vidéos durant lesquelles le youtubeur donne son opinion sur un produit qu’il a essayé. Ce dernier ne reçoit pas toujours d’argent, mais reçoit, gratuitement et en exclusivité des produits utiles au quotidien.
  • Les vidéos d’unboxing : il s’agit de vidéos durant lesquelles les youtubeurs déballent un produit offert par une entreprise ou acheté. Ces derniers sont assimilables à des ambassadeurs l’entreprise. La rémunération se fait soit à travers les produits ou alors est pécuniaire. L’unboxing précède la plupart du temps le test du produit.

L’objectif de ces vidéos est bien évidemment de faciliter et d’orienter le choix d’achat des abonnés en présentant les produits et leurs avantages.

Ventes de leurs produits ou services

Certains youtubeurs africains proposent leurs produits ou services à leurs abonnés. Les liens pour les acheter sont toujours en description. La vidéo dans laquelle le produit ou service est proposé n’est pas forcément une vidéo dans laquelle ils les présentent. Prenons l’exemple d’une youtubeuse qui présente le processus pour se faire un soin capillaire. En fin de vidéo, elle précisera que le produit peut être acheté via le lien en description. En somme, la vidéo représente « l’appât » sous forme de cadeau (un conseil offert).

YouTube est une plateforme intéressante pour gagner de l’argent en ligne, même pour les africains. Les éditeurs de contenus africains l’ont compris et utilisent mille et une astuces afin d’être les plus percutants sur cette dernière ; et ce, dans le but de se faire remarquer par les internautes mais aussi des annonceurs. Toutefois, ce ne sont pas toujours les marques qui viennent auprès des youtubeurs. Il peut arriver que ce soit le contraire.


ACTUALITE

YouTube : comment les éditeurs de contenu africains font pour gagner de l’argent ?
E-commerce en Afrique : quels sont les facteurs bloquants pour l’émergence de ce secteur ?
Le Top 10 Des Nouveautés Technologiques De 2020
Excel : comment fusionner et fractionner les cellules ?
Ce casque de moto hi-tech promet de sauver des vies
Pourquoi Apple et Google ont banni Fortnite ?
La recharge sans fil multiplie par deux la consommation électrique
Promotion de l’emploi : lancement du programme " Soutratech" au profit des Start-up et PME technologiques
Côte d'Ivoire : Basculement de 8 à 10 chiffres, plus de 50 millions de numéros concernés, les changements automatiques le 31 janvier 2021
Orange et NSIA lancent Orange Bank Africa afin de démocratiser l’accès aux services financiers et renforcer l’inclusion financière des populations en Afrique de l’Ouest